DELTANIK

Deltanik - Pan ! Dans les dents !
Deltanik - Pan ! Dans les dents !

 

Deltanik, poétesse de l'instant pour des cahiers reliés à la main, performer sonore, maîtresse dadaïste, nous offrira toutes les semaines un billet poétique.

Voici le 10#.

Titre : Pan ! Dans les dents !
 
Par la fenêtre entr’ouverte, l’air entrait, gonflant comme une voile les rideaux de mousseline, et j’apercevais un pan de ciel bleu, John tenait mon habit par le collet, le fantôme le soutenait par les pans; instinctivement, le chevalier rabattit son feutre sur ses yeux et, d'un pan de son manteau, dissimula son visage.
Me sentant une poule devant un trait pareil, je me hâte :
— Je l'ai c'est bon !
Mais je m'arrête net et reviens sur mes pas. Il faut se poser quand même. Au lieu de ci de là pérorer de l'intérieur. Si je prends le métro aérien du monde autour plein de choix j'en aurais :
— un grand type, indien ou égyptien, si grand que sa tête dépasse par-dessus la foule. On n'y voit qu'une bouche grand' ouverte, sans aucune distorsion : son long  bâillement ressemble à un arrêt d'image sur un immense cri (muet).
— un petit vieux, tout rachitique et nerveux, fait les cent pas en tenue intégral survêt : caleçon porté par-dessus collant survêt, blouson, petit sac à dos etc.
— un homme trapu et basané, assis sur un strapontin, n'arrête pas de gigoter sur son torse tandis qu'avec ses bras, il enchaîne des figures de danse : il     e s t    e n    t r a i n    de courtiser la femme qui est assise sur le strapontin d'en face.
TOUT EST BIEN QUI FINIT BIEN. TOUT EST BIEN CAR  T O U T  A UNE  F I N.
Pan ! Dans les dents ! Il a mordu à l'hameçon.
(Je feignais de m'être jetée dans le courant alors que j'étais tranquillement assise dans l'attitude d'un pêcheur à la ligne).
Et toujours ce même sentiment d'exaltation qu'éprouve une jeune fille en quittant sa petite ville de province pour conquérir le monde avec son art. À New York peut-être, mais surtout dans l'utopie presque réalisée, dans la lumière, près d'un fleuve qui coule,
Je vous reparlerai de ce pittoresque séjour! Le plus bluffant : le Château!...
Croyez bien que je n'ai en vue aucun but immédiat ni mesquin, je ne veux que vider un problème palpitant. Il est agréable de remâcher sa vie en rêve, couché sur l'herbe devant un jour se levant de travers. Mais combien plus agréable la sensation d'être un projectile sans provenance ni destination, Mais à présent je me tais et saute.
 
 
 
 
Pour TOUT savoir sur DELTANIK vous pouvez faire un tour ici :  
 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Remplace les balises [VIDEO::http://www.youtube.com/watch?v=someVideoID::aVideoStyle] par des vidéos intégrées.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
1 + 11 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.